Topic: Uncategorized

AHC accueille favorablement l’annonce que plusieurs provinces et le territoire du Yukon fourniront le tout dernier remède contre l’hépatite C à leurs patients

Publié le 25 mars 2015 par - Uncategorized

Le mardi 24 mars, de nombreuses provinces ont annoncé qu’elles commenceraient à rembourser la première combinaison de médicaments qui ne requiert qu’un comprimé, une fois par jour pour le traitement de l’infection au virus de l’hépatite C chronique (VHC) de génotype 1 chez les adultes. Cette combinaison se compose de deux médicaments, le lédipasvir et le sofosbuvir (HarvoniMC), fabriqués par Gilead Sciences Canada Inc. L’hépatite C constitue un important problème de santé au Canada. L’Agence de la santé publique du Canada a signalé qu’environ 1 000 décès par année pouvaient être attribués à l’hépatite C.

« Étant donné qu’au moins 250 000 Canadiens vivent avec l’hépatite C et que les nouveaux médicaments offerts permettent d’atteindre des taux de guérison de plus de 90 %, Action Hépatites Canada (AHC) se réjouit que de nombreuses provinces et le territoire du Yukon reconnaissent l’importance d’ajouter ces médicaments vitaux à leur liste des médicaments remboursés, » précise Patricia Bacon, présidente d’AHC. « Que les patients puissent se procurer ces médicaments est une première étape vers une communauté canadienne plus en santé au sein de laquelle les personnes vivant avec l’hépatite C peuvent accéder aux soins dont elles ont besoin et au remède qu’elles méritent. »

La Colombie-Britannique, l’Ontario, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick et le Yukon ont annoncé que le médicament sera remboursé, à la suite de négociations qui ont amené les provinces et le territoire à travailler ensemble par le biais de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique pour parvenir à une entente concernant l’abordabilité du médicament. Les prix convenus demeurent confidentiels. À l’exception du Québec, dont les négociations se déroulent séparément, les autres provinces et le territoire participent également à cette étape des négociations et on s’attend à ce qu’une décision soit prise sous peu.

Les protocoles de traitement pour l’hépatite C incluaient auparavant la prise d’un médicament appelé l’interféron, et ils nécessitaient des injections répétées durant une période pouvant aller jusqu’à 48 semaines. Plusieurs personnes présentaient des effets secondaires graves, faisant en sorte que les taux de guérison étaient de moins de 60 %. De nouveaux médicaments offrant des taux de guérison de 94 à 99 %, moins d’effets secondaires et une durée de traitement d’aussi peu que huit semaines ont été approuvés par Santé Canada en 2014, mais les coûts y étant associés (à partir de 86 000 $) maintenaient le traitement hors de portée pour la plupart.

Bien qu’un plan pour définir les critères spécifiques du traitement soit encore en suspens et qu’il variera probablement d’une province à l’autre, l’annonce d’aujourd’hui marque une étape importante vers l’élimination de l’hépatite virale au Canada. La Colombie-Britannique a annoncé que les patients admissibles peuvent faire leur demande dès aujourd’hui, et le ministère de la Santé de la C.-B. mentionne qu’ils s’attendent à soigner 1 500 résidents de la C.-B. durant la première année.

Action Hépatites Canada et ses organismes membres continuent de réclamer le dépistage accru de l’hépatite C, encourageant toute personne née entre 1945 et 1975 à subir un test de dépistage. Des études démontrent que ce groupe d’âge est à risque de façon disproportionnelle pour l’infection au VHC, et que 40 à 70 % d’entre elles ne savent pas qu’elles ont été infectées. Les personnes vivant avec une hépatite C non diagnostiquée ne présentent souvent aucun symptôme durant des années et (ou) jusqu’à ce que leur foie soit lourdement endommagé. En 2013, des spécialistes du foie ont déclaré dans le Journal de l’Association médicale canadienne que le meilleur moment pour être diagnostiqué et soigné était avant que la personne ne présente des symptômes, ce qui entraînerait une diminution considérable de la morbidité et de la mortalité liées au VHC ainsi qu’une diminution en termes d’impact économique. Pour cette raison, on recommande d’accroître le dépistage ponctuel.

Au sujet d’Action hépatites Canada – Action Hepatitis Canada/Action hépatites Canada est une coalition nationale d’organismes qui tente d’apporter des réponses aux hépatites B et C. Notre travail implique l’engagement du gouvernement, des décideurs de politiques, et de la société civile à travers tout le Canada afin de promouvoir la prévention des hépatites B et C, d’améliorer l’accès aux soins et au traitement, de développer les connaissances et l’innovation, de faire de la sensibilisation en matière de santé publique, de renforcer les compétences des professionnels de la santé, et de soutenir les groupes et les initiatives communautaires.

Personne-ressource à AHC :

Jennifer van Gennip à jvangennip@actionhep.ca

L’OMS publie ses premières lignes directrices sur le traitement de l’hépatite B

Publié le 19 mars 2015 par - Uncategorized

12 mars 2015 ¦ Genève – L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié aujourd’hui ses premières orientations sur le traitement de l’hépatite B chronique, une infection virale qui se transmet par le sang et les liquides biologiques, attaque le foie et provoque selon les estimations 650 000 décès par an, pour la plupart dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Principales recommandations:

– L’utilisation de quelques tests simples, non invasifs, pour évaluer le stade de l’affection hépatique afin d’aider à identifier ceux qui ont besoin d’être traités;
– la priorité du traitement pour ceux qui ont une cirrhose, le stade le plus avancé de l’affection hépatique;
– l’utilisation de deux médicaments sûrs et très efficaces, le ténofovir ou l’entécavir, pour le traitement de l’hépatite B chronique; et
– le contrôle régulier par des tests simples pour le dépistage précoce du cancer du foie, pour évaluer si le traitement marche et s’il peut être arrêté.

Consultez le site Web Organisation mondiale de la Santé pour l’annonce complète et des lignes directrices.

AHC oppose projet de loi fédéral C-2

Publié le 19 mars 2015 par - Uncategorized

Déclaration du Réseau juridique canadien VIH/Sida (une organisation membre de la AHC)

Nous croyons fermement à la santé, aux droits humains, à la réduction des méfaits, aux preuves scientifiques et au bien-être de nos communautés.

Le projet de loi C-2, actuellement devant le Parlement, compromet tous ces éléments en prévoyant un processus excessif et déraisonnable pour l’ouverture, ou le maintien, de services de consommation supervisée (SCS) par des autorités de santé ou des organismes communautaires alors que les personnes qui font usage de drogues ont désespérément besoin de ces services.

Les SCS sont des services de santé qui offrent aux personnes qui font usage de drogues un endroit sécuritaire et hygiénique où consommer des drogues préalablement obtenues, sous la supervision d’employés qualifiés.

Les SCS s’inscrivent dans une approche plus large de réduction des méfaits en matière d’usage de drogues. Ils n’excluent pas les services de traitement de la toxicomanie; ils sont complémentaires.

Les SCS font également partie d’un continuum de soins pour les personnes qui utilisent des drogues. Ils sont offerts dans des établissements où infirmier(ère)s et pairs travaillent ensemble pour fournir des services essentiels de soins, d’éducation et de soutien.

Les données scientifiques démontrent clairement que les SCS réduisent les risques de transmission de maladies infectieuses et de décès par surdose. Ils améliorent l’accès aux services de santé, au traitement et aux services sociaux des groupes les plus marginalisés. De plus, ils contribuent à la sécurité et à la qualité de vie des communautés locales en réduisant l’impact de la consommation de drogues dans les lieux publics.

La Cour suprême du Canada a reconnu qu’empêcher l’accès à ces services de santé cruciaux est contraire aux droits humains.

Nous sommes vivement opposés au projet de loi C-2 et nous demandons à nos représentants élus de le rejeter. Plutôt que de créer de nouvelles barrières, nous leur demandons d’accroître l’accès aux services de prévention, de réduction des méfaits et de traitement fondés sur des données probantes au Canada. Nos communautés méritent mieux.

4e Symposium canadien sur le VHC : Action hépatites Canada continue de se démarquer comme une voix solide pour la communauté de l’hépatite C au Canada

Publié le 11 mars 2015 par - Uncategorized

L’organisme Action hépatites Canada (AHC) était bien représenté lors du récent 4e Symposium canadien sur le VHC, présenté par le NCRTP-HepC à Banff (Alberta) le 27 février. Neuf représentants du Comité de direction d’AHC étaient présents. La visibilité d’AHC a été rehaussée par une affiche, une présentation d’introduction par Daryl Luster sur « Le rôle du plaidoyer des patients (des gens) dans l’élaboration d’un Plan d’action canadien en matière d’hépatite C », de même que par la participation de la présidente d’AHC, Patricia Bacon, au panel de discussion qui a suivi un « débat » entre les Drs Curtis Cooper et Jordan Feld, concernant l’énoncé de départ selon lequel « …les nouveaux traitements contre le VHC ne devraient être utilisés que par les patients les plus malades (F2 et au-delà). »

Consultez cette page Web pour un lien, très prochainement, aux présentations du Symposium.

L’Île-du-Prince-Édouard annonce une Stratégie sur l’hépatite C dotée d’un budget de 5 millions de dollars

Publié le 11 mars 2015 par - Uncategorized

Le Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a fait l’annonce d’une stratégie sur la prise en charge de l’hépatite C, dans le cadre de laquelle 5 millions de dollars sont réservés pour offrir le nouveau traitement – Holkira Pak – aux personnes vivant avec l’hépatite C dans la province. Le nouveau traitement a un taux de guérison de 95 % à 100 %, a peu ou pas d’effets secondaires, et un cycle de traitement beaucoup plus court.

Environ 400 résidents de l’Île du Prince-Édouard vivent avec l’hépatite C et au moins 60 d’entre eux sont actuellement à un stade avancé de la maladie. Vous pouvez lire un reportage de la SRC ici, et la CBC ici .

À la suite de cette annonce, le journaliste André Picard, du Globe and Mail, a publié ses opinions dans un article intitulé « With Hep C, No Province Is an Island ».

L’annonce de l’Î.P.-É. est réjouissante. Elle constitue une action correspondant à la demande adressée par Action hépatites Canada aux gouvernements des provinces et territoires canadiens ainsi qu’au gouvernement fédéral de développer des stratégies pour répondre à l’hépatite C dans leurs territoires de compétence.

AHC a une nouvelle coordonnatrice administrative!

Publié le 27 janvier 2015 par - Uncategorized

AHC est heureux d’accueillir Jennifer van Gennip dans le nouveau rôle de coordonnatrice administrative. Jennifer travaillera en étroite collaboration avec les membres du AHC, le Comité de direction d’AHC, le Comité exécutif, et le Secrétariat d’AHC pour aider AHC à réaliser ses objectifs.

Jennifer peut être contactée par courriel à : jvangennip@actionhep.ca.

Réservez cette date! Mise à jour pour tous les membres d’Action hépatites Canada (AHC) et les élections du comité de direction

Publié le 19 janvier 2015 par - Uncategorized

Chers membres d’Action hépatites Canada,

Pendant notre assemblée générale annuelle/mise à jour qui aura lieu le 28 janvier 2015, nous fournirons aux membres d’AHC la liste des organisations qui composent le Comité de direction de cette année. À l’heure actuelle, les organisations suivantes sont représentées au sein du Comité de direction d’AHC, et toutes ont exprimé leur intérêt de continuer à être représentées au sein du Comité de direction pour l’année prochaine :

  1. Association canadienne des infirmières d’hépatologie – www.livernurses.org
  2. Blood Ties Four Directions Centre – www.bloodties.ca
  3. Canadian Aboriginal AIDS Network – www.caan.ca/fr/
  4. CATIE – www.infohepatiteC.ca
  5. Centre Associatif Polyvalent d’Aide Hépatite C – www.capahc.com
  6. Conseil canadien de surveillance et d’accès aux traitements (CCSAT) – www.ctac.ca
  7. Hepatitis Outreach Society of NS – www.hepatitisoutreach.com
  8. Hep C BC Hepatitis C Education and Prevention Society – www.hepcbc.ca
  9. Manitoba Hepatitis C Support Community Inc. – www.mbhepc.org
  10. Pacific Hepatitis C Network – www.pacifichepc.org
  11. Société canadienne de l’hémophilie – www.hemophilia.ca

Comme le Comité de direction d’AHC est composé de 8 à 12 représentants des organisations membres d’AHC, il y possiblement une place disponible pour une autre organisation au sein du Comité de direction. L’organisation suivante a exprimé un intérêt à se joindre au Comité de direction :

• Société canadienne du sida (SCS) – http://www.cdnaids.ca/

Comme le nombre d’organisations exprimant un intérêt à participer au Comité de direction d’AHC est inférieur ou égal aux postes disponibles, et à moins que d’autres candidatures soient reçues d’ici 17 heures, heure de l’Est, le vendredi 23janvier 2015 (à jrice@actionhep.ca), le Comité de direction sera élu. Si le nombre de candidatures dépasse les postes disponibles, les membres d’AHC seront invités à voter entre le 23 janvier et le 27 janvier pour leurs 12 représentants préférés pour le Comité de direction.

Pour examiner le document « Mandat du Comité de direction d’Action hépatites Canada », consultez le site Web d’AHC : http://actionhepatitescanada.ca/.

Si vous avez d’autres questions ou commentaires, veuillez communiquer avec Jeff à : jrice@actionhep.ca

Pour votre information, la téléconférence de l’assemblée générale annuelle/mise à jour aura lieu : le mercredi 28 janvier 2015 de 14 heures à 15 h 30 (au plus tard), heure de l’Est.

Au nom du Comité de direction d’Action hépatites Canada, nous nous réjouissons de votre participation.

Patricia Bacon, présidente AHC

Jeff Rice, Secrétariat AHC

Réservez cette date! Mise à jour pour tous les membres d’Action hépatites Canada (AHC) et les élections du comité de direction

Publié le 23 décembre 2014 par - Uncategorized

Veuillez vous joindre aux autres membres d’AHC par téléconférence le mercredi 28 janvier, 2015 de 14 h à 15 h 30 HNE.

Patricia Bacon, présidente d’AHC, nous donnera une mise à jour des activités d’AHC en 2014, un aperçu de ce qui va se passer en 2015, et les élections pour le comité de direction aura lieu.

Pour en savoir plus pour vous joindre à la téléconférence, veuillez m’envoyer un courriel à jrice@actionhep.ca .

J’espère que vous pourrez vous joindre à nous.